Blog

Recherche


Catégories


Tags populaires


Partager sur

     

Ma clé se la pète !

écrit par Sacha / 20/02/2017
Dans la catégorie Trucs, ficelles et bancs d'essais

Allez, une petite page de mode, pour changer un peu…
Ma clé, elle me suit partout, tous les jours. Si ! Et chaque jour, elle choisit sa tenue… enfin la mienne ! Si, que je vous dis !!!

A ce jour, elle a essayé presque tout l'arc-en-ciel.

                     

Son kaki doux fait merveille sur le rouge et l'orange, le safran aussi, forcément, c'est son millésime. Je l'adore sur le vert anis aussi ! Et l'émeraude, ma couleur préférée. Moins classique, il chante sur le turquoise, le violet, le mauve et le rose. Bref, tout, ou presque, lui va au teint, c'est le plus conciliant des bracelets ! Ah, il y a le noir et le blanc, bien sûr, mais je passe ces basiques. Quant au gris… il y en assez dans le monde, n'en rajoutons pas.

Ma clé se la pète en couleurs et j'aime ça !

 

Touche pas à ma clé !

Donc, ma clé et moi, on s'aime. Voilà !
Mais quand on tient à quelque chose, c'est bien connu, cette chose devient unique à vos yeux, même si c'est un objet de grande série.
Ma clé à moi, pas question de l'égarer ! Or, même si mon prénom est imprimé dessus, elle ressemble étrangement à la vôtre. C'est perturbant ! D'autant plus que son contenu peut être personnalisé, on peut y ajouter des fichiers. Par exemple, quelle bonne idée, les fans de Médard peuvent y ajouter le dossier de la C.A.C.

Alors, comment reconnaitre à coup sûr sa clé à soi même si, à la salle des profs, par exemple, elle fréquente d'un peu trop près la clé des collègues ??? Bien sûr, on peut écrire son nom dedans, au bic, au marqueur indélébile… mais bon, ce n'est pas follement créatif.
Pour vous inspirer, j'ai un peu joué avec la mienne avant de choisir une idée toute simple et qui me convient.

Pour les maniaques qui ont peur de l'abimer, j'ai choisi la custom’ de base : juste un petit ruban bien choisi et noué (ou cousu pour plus de sécurité). Et hop, le tour est joué !

      

Et puis, je l'ai perforée aussi (ne grimacez pas, la plupart d'entre vous ont les oreilles percées!). Une fois perforée… c'est un peu comme pour les boucles d'oreille, il suffit d'y accrocher une breloque, un petit objet amusant, un pins comme dans les années '80. Avec un rivet coloré, c'est plus gai, et plus solide, tant qu'on y est !

         

            

Enfin, sans me prendre la tête, j'ai opté pour un bouton. Vous ai-je déjà raconté de j'aime à la folie les boutons et les boites à boutons (surtout les vieilles, « dans leur jus », qui recèlent, outre les boutons, cent brimborions improbables… mais on s'égare, là). Un petit bouton donc, cousu oui, mais pas de fil blanc, non, à travers un unique petit trou et pourvu d'un contre bouton.

      

Pour les idées, je m'arrête là, même si bien d'autres se bousculent au portillon.
Je vous laisse le plaisir d'en chercher beaucoup d'autres et d'en réaliser une.

J'attends des photos de votre clé rien qu'à vous, celle qui ne se prendra pas pour la mienne si on se rencontre un jour… ce que j'espère de tout mon cœur !


Mots clés: clé - usb - bracelet

Commentaires (0)

Tous droits réservés - 2015 - Développé par Wedeho.be